• Accueil
  • Un effort collectif pour donner vie à la durabilité

Un effort collectif pour donner vie à la durabilité

Marco Philippi est responsable de la stratégie d'approvisionnement chez Audi. Il travaille ainsi sur un pilier de la durabilité : la création d'une chaîne de distribution durable.

17.09.2021 Texte: AUDI AG Photo: Dirk Bruniecki – Film: Nadia Hallgren Temps de lecture : 6 min.

Marco Philippi est responsable de la stratégie d'approvisionnement d'Audi.
Légende : Marco Philippi, responsable de la stratégie d'approvisionnement chez Audi.

Marco Philippi, vous avez récemment parlé de durabilité avec Stella McCartney pour la vidéo "Let's make sense". En tant que diplômé en gestion, auriez-vous pu imaginer, il y a dix ans, que vous vous retrouveriez un jour devant la caméra avec une créatrice de mode ?

A vrai dire, non ! Mais je dois reconnaître que c'était une expérience passionnante. Nous avons abordé beaucoup de sujets de discussion et notre échange était animé. Stella McCartney défend une mode responsable. De la même manière, Audi et ma mission au sein de l'entreprise, sont fortement axées sur la durabilité. En fait, cette notion est extrêmement importante dans la stratégie d'approvisionnement que je dirige. Nous croyons vraiment qu'avec nos entreprises partenaires, nous pouvons avoir un impact positif sur l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement et réaliser de grandes choses.

 

 

Que faites-vous pour construire une chaîne d'approvisionnement plus durable ?

Depuis 2019, nous passons nos commandes exclusivement auprès de fournisseurs directs auxquels nous avons attribué une évaluation positive en matière de durabilité. Pour ce faire, le fournisseur doit nous remettre une fiche de renseignement complète, remplir un questionnaire et fournir un certificat attestant de l'intégrité de son entreprise et de ses activités socialement et écologiquement responsables. Des auditeurs mandatés par un prestataire de services spécialisé contrôlent les informations et les documents soumis. Si, après l'évaluation du questionnaire, le besoin s'en fait sentir, nous effectuons une visite sur place pour vérifier le respect des normes énoncées dans notre code de conduite. Une fois recueillies, ces informations contribuent à l'attribution d'une note. Tout fournisseur ayant obtenu une note négative ne peut pas devenir partenaire d'Audi. Cela dit, nous sommes heureux de travailler avec les fournisseurs dans les semaines - voire les mois - qui suivent leur notation initiale afin qu'ils puissent s'améliorer suffisamment pour respecter nos normes et devenir des partenaires contractuels. Ne serait-ce qu'en 2020, nous avons ainsi formé plus de 950 collaborateurs parmi les fournisseurs.

« 

Notre travail va bien au-delà de la simple théorie. Ce que nous faisons peut faire une réelle différence et changer les choses. »

Marco Philippi

Marco Philippi

Quel est le plus grand défi que vous rencontrez ?

Garantir et améliorer continuellement la transparence et la traçabilité. Nous travaillons avec plus de 14 000 fournisseurs directs. Dans certains domaines, nos fournisseurs ont jusqu'à neuf partenaires en amont. En d'autres termes, nous n'avons pas seulement affaire à des fabricants d'équipements originaux, mais aussi à un grand nombre de sous-traitants. Obtenir une transparence totale à tous les niveaux est une mission quasiment impossible.

 

 

Comment faites-vous face à cette situation ?

L'une des solutions consiste à utiliser davantage la technologie, comme dans notre projet pilote faisant appel à l'intelligence artificielle pour l'analyse des risques. Il parcourt les plateformes en ligne, y compris les médias sociaux. Nous recevons ensuite une alerte dès qu'un article ou un post indique qu'une entreprise partenaire ne peut pas ou ne pourra plus respecter les lignes directrices convenues avec nous. Nous avons alors la possibilité de mener l'enquête et de poser des questions, ce qui nous permet de déterminer s'il y a vraiment un problème ou si notre aide peut s'avérer utile. Si nous parvenons à instaurer la transparence là où elle est nécessaire, nous aurons fait un pas de plus vers un monde plus durable.

 

 

Dans cette quête d'un monde plus durable, devrons-nous faire des compromis sur la qualité ou le design afin de bénéficier de solutions plus écologiques ?

Je suis certain que nous pouvons avoir les deux : la durabilité d'une part, toutes les qualités offertes par les matériaux traditionnels d'autre part. Pour ce faire, il est parfois nécessaire d'investir dans de nouvelles solutions et d'innover.

Marco Philippi

Ce diplômé en gestion est né à Munich en 1977. En 2019, il est devenu Responsable de la stratégie d'approvisionnement chez Audi. Sa mission consiste notamment à assurer la durabilité de la chaîne de distribution et la gestion de l'innovation en partenariat avec les fournisseurs. Marco Philippi a rejoint le groupe Volkswagen en 2004 en faisant ses débuts chez Volkswagen Consulting. Il a travaillé ensuite sur la stratégie d'entreprise de la marque Volkswagen, puis au sein du service d'approvisionnement du groupe. Avant de rejoindre Audi, il a pris en charge en 2017 le nouveau domaine de la stratégie d'approvisionnement, à la fois pour le groupe Volkswagen et pour la marque Volkswagen.

Pouvez-vous nous donner un exemple ?

Bien sûr. Par exemple, l'Audi e-tron GT quattro et l'Audi RS e-tron GT font l'objet d'un projet pilote. Pour ces modèles, nous utilisons des jantes de 20 pouces en aluminium issu d'une fabrication limitant les émissions de CO2. Pour ce faire, le fournisseur emploie un procédé de fusion spécial qui ne dégage pas de dioxyde de carbone, mais de l'oxygène. C'est la preuve que nous pouvons éviter les compromis et que les solutions durables peuvent aussi s'avérer rentables.

 

Qu'est-ce qui vous motive à réunir approvisionnement et durabilité ?

Pour être honnête, le fait de m'attaquer à cette question est la meilleure décision que j'ai prise de toute ma carrière. Mon travail quotidien a un véritable impact. Il me procure un grand plaisir et je m'y épanouis.

 

 

Il s'agit certainement d'un sujet très important, notamment pour l'entreprise ?

La durabilité est extrêmement importante à nos yeux, autant pour la vente de nos nouveaux produits que dans toutes les branches de l'entreprise. Prenons par exemple le recrutement : les jeunes ont une vision différente du monde : je le constate avec mes enfants. Pour eux, la durabilité n'est pas seulement une notion accessoire : c'est une priorité et une direction à tenir. Au cours des deux ou trois dernières années, elle est également devenue la marque de fabrique de nombreuses entreprises et, sans surprise, un terrain de compétition. Mais en réalité, aucune organisation ne peut relever seule les défis qui se présentent à elle. Je suis convaincu que la durabilité exige une coopération entre les entreprises.

Audi e-tron GT quattro: Consommation énergie mixte*: 19,6–18,8 kWh/100km (NEDC); 21,8–19,9 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Audi RS e-tron GT: Consommation énergie mixte*: 20,2–19,3 kWh/100km (NEDC); 22,5–20,6 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Les spécifications mentionnées sont uniquement valides pour l’Allemagne et ne s’appliquent pas aux autres régions.

Audi e-tron GT quattro: Consommation énergie mixte*: 19,6–18,8 kWh/100km (NEDC); 21,8–19,9 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Audi RS e-tron GT: Consommation énergie mixte*: 20,2–19,3 kWh/100km (NEDC); 22,5–20,6 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Les spécifications mentionnées sont uniquement valides pour l’Allemagne et ne s’appliquent pas aux autres régions.

Marco Philippi dans un atelier de production à Ingolstadt.
La technologie de l'avenir : Marco Philippi dans un atelier de production d'Ingolstadt.

Avez-vous le sentiment que vous pouvez faire bouger les choses en profondeur ?

Absolument, car nous ne nous contentons pas de manier des théories. Ce que nous faisons a un impact réel sur notre chaîne d'approvisionnement et sur nos fournisseurs. Nous avons aidé nombre d'entre eux à améliorer leur notation en soutenant leurs efforts pour créer de meilleures conditions de travail pour leurs employés et optimiser leur consommation d'énergie. Cela témoigne de la façon dont, en travaillant ensemble, nous pouvons faire la différence. Rien qu'en 2020, notre programme CO₂ Audi a permis d'éliminer de la chaîne d'approvisionnement mondiale plus de 335 000 tonnes métriques d'émissions nettes de carbone¹ qui auraient autrement été rejetées dans l'atmosphère.

 

Vous demandez-vous parfois si vous en faites suffisamment ?

Votre question me fait à nouveau penser à mes enfants. Pour eux, la question de la durabilité ne comporte pas de zone grise ; c'est tout blanc ou tout noir. Si nous ne trouvons pas les solutions pour eux, ils hériteront d'un monde altéré. Je veux pouvoir leur dire que nous avons fait tout notre possible. C'est pourquoi, dans notre travail, l'équipe prend en considération même les plus petites idées et s'emploie à les mettre en œuvre. Nous nous efforçons d'utiliser notre chaîne d'approvisionnement comme une force d'action au service du bien. Cela peut paraître ambitieux, mais c'est là tout notre objectif.

¹ Audi entend par « bilan carbone neutre » la situation dans laquelle, après avoir épuisé les autres mesures possibles de réduction des émissions de CO₂ causées par les produits ou activités d'Audi, les émissions toujours présentes et/ou actuellement inévitables dans le cadre de la chaîne d'approvisionnement, de la production et du recyclage des véhicules Audi sont compensées, au moins de manière quantitative, par des projets de compensation internationaux et volontaires. Pendant la phase d'utilisation d'un véhicule, c'est-à-dire à partir de sa livraison au client, les émissions de CO₂ ne sont pas prises en compte.

¹ Audi entend par « bilan carbone neutre » la situation dans laquelle, après avoir épuisé les autres mesures possibles de réduction des émissions de CO₂ causées par les produits ou activités d'Audi, les émissions toujours présentes et/ou actuellement inévitables dans le cadre de la chaîne d'approvisionnement, de la production et du recyclage des véhicules Audi sont compensées, au moins de manière quantitative, par des projets de compensation internationaux et volontaires. Pendant la phase d'utilisation d'un véhicule, c'est-à-dire à partir de sa livraison au client, les émissions de CO₂ ne sont pas prises en compte.

Pour Audi, la chaîne d'approvisionnement joue un rôle essentiel dans l'amélioration de la durabilité. Pour plus d'informations, de détails et de faits à ce sujet, rendez-vous ici

Let's make sense : visionner le film ici.

L'Audi e-tron GT quattro

De belles perspectives : l'Audi e-tron GT quattro

L'Audi e-tron GT quattro réunit technologie innovante et design riche en émotions.

En savoir plus

Audi e-tron GT quattro: Consommation énergie mixte*: 19,6–18,8 kWh/100km (NEDC); 21,8–19,9 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Les spécifications mentionnées sont uniquement valides pour l’Allemagne et ne s’appliquent pas aux autres régions.

Audi e-tron GT quattro: Consommation énergie mixte*: 19,6–18,8 kWh/100km (NEDC); 21,8–19,9 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Les spécifications mentionnées sont uniquement valides pour l’Allemagne et ne s’appliquent pas aux autres régions.

Votre navigateur ne semble pas être à jour. Notre site web ne fonctionne peut-être pas de manière optimale. La plupart des navigateurs (à l'exception de MS Internet Explorer 11 et versions ultérieures) fonctionnent néanmoins sans problème. Nous vous recommandons de mettre à jour votre navigateur web ! La dernière version peut améliorer votre expérience de navigation sur Internet en général. Nous vous remercions pour votre visite et espérons que vous l'apprécierez. Votre équipe Audi