• Accueil
  • Une expérience sonore immersive signée Audi

Une expérience sonore immersive signée Audi

C’est au sein du Laboratoire sonore Audi que nos spécialistes créent des expériences sonores immersives sur-mesure pour chaque véhicule. Visite au cœur du Lab.

Texte: Bernd Zerelles – Photo: Dirk Bruniecki Temps de lecture : 5 min.

Une tête artificielle sur le siège du conducteur.
Une tête de mannequin équipée de capteurs sonores permet de tester les haut-parleurs dans l'habitacle, notamment depuis le siège conducteur. Le but étant d’évaluer de manière objective la qualité du son dans le véhicule puis de l’ajuster en fonction.

« Ici, rien n'a été laissé au hasard. » C’est en ces termes que Klaus Brummet, Directeur du développement du son et de la conception de l'infodivertissement, décrit la salle d'écoute de référence Audi en esquissant un sourire. Une salle traitée acoustiquement et construite au détail près pour permettre à Mr. Brummet et à ses collègues « d’étalonner leurs oreilles » - pour reprendre son expression. L'enjeu est en quelque sorte de calibrer leurs oreilles pour qu’elles puissent reconnaître le son parfait d’un morceau de musique dans les conditions optimales de la salle d'écoute puis, dans un second temps, à l'intérieur du véhicule pour vérifier qu’il est bien possible de le reproduire à l’aide du système audio Audi.


 
Pour Mr. Brummet, « le son parfait » fait référence à une expérience sonore « fluide » au sens le plus noble du terme : sans aigus trop prononcés ni de basses trop assourdissantes. Tout est question de précision, d’harmonie, de clarté et de transparence. Une composition musicale avec une multitude d’instruments et de voix ne devrait pas être perçue comme un assemblage confus de sons difficilement identifiables - au contraire vos oreilles doivent être en mesure de clairement reconnaître et distinguer chaque sonorité. L’une des questions que Mr. Brummet se pose est par exemple : suis-je capable de d’isoler les différentes voix, c’est-à-dire d’entendre chaque personne chanter de manière bien distincte ?

 

« Dans l'idéal, il s'agit d'une expérience sonore fluide : aucun aigu trop criard, aucune basse trop ronflante. Une précision naturelle, des tempos harmonieux, des sonorités exactes à l'oreille. De la clarté et de la brillance accompagnées d'une certaine transparence. Un morceau comportant de nombreux instruments et voix ne doit pas être un simple amalgame de sons : l'ouïe doit pouvoir différencier et associer chacun d'eux. Suis-je en mesure de différencier plusieurs voix ? Est-ce que j'entends distinctement chaque chanteur ? »

Alexander Kluge, ingénieur en acoustique, concepteur de systèmes audio et spécialiste en haut-parleurs et expériences sonores immersives, est du même avis : « Il s'agit de garder un certain équilibre. Écouter de la musique dans sa voiture doit avant tout être une expérience plaisante, c’est-à-dire que nos oreilles ne doivent pas être sans cesse bombardées d’effets sonores. Mais grâce à nos systèmes audio de haute qualité, il est possible d'apporter un niveau de résolution impressionnant pour rendre chaque détail parfaitement perceptible. »


Tous les concepteurs de systèmes audio le disent : une oreille analytique bien entraînée peut entendre un effet delay mal réglé, une imprécision sonore ou une ligne de basse trop texturée. Bien sûr, un auditeur lambda n’arrivera probablement pas à percevoir ni à identifier précisément ces dissonances mais, en revanche, il sera capable de dire si un son est rond, riche et enveloppant et s’il ressent une sensation agréable ou désagréable en l’écoutant.

« Grâce à nos systèmes audio de haute qualité, il est possible d'apporter un niveau de résolution impressionnant pour rendre chaque détail parfaitement perceptible. »

Alexander Kluge

Offrir le meilleur son possible dans une voiture est un défi de taille pour les spécialistes Audi : « L'habitacle d'un véhicule n’a rien à voir avec une pièce traitée acoustiquement », explique M. Kluge. « Il y a trop de surfaces lisses et réfléchissantes. »

Mais, selon Klaus Brummet, l'habitacle d’un véhicule a aussi ses avantages : « Nous savons où sont assis les auditeurs, ce qui nous permet de définir très précisément la position des haut-parleurs et d’adapter le son en conséquence pour un plaisir d'écoute maximal. Notre mission est de faire en sorte que le plaisir d'écoute dans votre Audi soit meilleur que dans votre salon. C’est pourquoi nous cherchons toujours à améliorer l'acoustique de l'habitacle et à veiller à ce que chaque détail d'une musique soit audible et mis en valeur. »

Les spécialistes en acoustique s'efforcent d'y parvenir, notamment avec le système audio Audi Bang & Olufsen (en option) qui dispose de 18 haut-parleurs répartis à l’avant, sur les côtés, à l'arrière et au-dessus des occupants. Afin de rendre l'immersion sonore encore plus fascinante à l’avenir, l'équipe développe déjà de nouvelles technologies : le son des gouttes de pluie dans un morceau de musique viendra des haut-parleurs encastrés dans le plafond, afin de créer une impression sonore aussi naturelle que possible dans tout l'habitacle.


Dès la phase de conception d’un véhicule concept, M. Brummet et ses collègues doivent se poser toutes les bonnes questions pour créer les conditions acoustiques optimales dans l’habitacle : où placer les haut-parleurs ? Comment les orienter et les placer par rapport au pare-brise ? L’affichage tête haute occupe-t-il la place d’un haut-parleur ? Où faut-il placer le caisson de basses pour que le son suscite les émotions souhaitées ?

 

Cette conception pose les premiers jalons de l'expérience sonore dans le véhicule, mais l'expérience n’est réellement finalisée qu’après avoir été peaufinée dans le laboratoire sonore Audi. L’objectif est de nous assurer que la qualité du son est la meilleure possible - que l'on soit assis à la place du conducteur, dans le siège passager avant ou à l’arrière. Cela implique de définir précisément quel haut-parleur envoie quel signal, à quel tempo et à quel niveau sonore et ce, pour faire parvenir à l'oreille un son riche et de haute qualité qui puisse reproduire fidèlement toutes les fréquences d’une composition musicale.

Les détails du haut-parleur

Un partenaire audio haut de gamme

Bang & Olufsen, spécialiste danois de la hi-fi haut de gamme, équipe les véhicules Audi de systèmes audio premium depuis bientôt 20 ans. Si les deux marques se sont associées c’est parce qu’elles partagent la volonté commune de créer des expériences inoubliables pour leurs clients, en associant un son puissant avec un design incomparable et une haute qualité de finition. Les enceintes mobiles de l'Advanced Sound System de Bang & Olufsen, par exemple, sont inspirés du mouvement chorégraphié d’une lentille acoustique que l'on retrouve également dans les produits home-cinéma de Bang & Olufsen - ci-joint une photo d’une lentille acoustique d’un haut-parleur Bang & Olufsen Beolab 50.

En savoir plus

Le processus d’optimisation de l’expérience sonore implique la participation de deux partenaires essentiels de la marque : le spécialiste du son haut de gamme Bang & Olufsen et l'Institut Fraunhofer des circuits intégrés (IIS) basé à Erlangen. Tous deux travaillent pendant plusieurs semaines sur chaque modèle de véhicule pour perfectionner le son au sein de l’habitacle. Après avoir synchronisé tous les haut-parleurs entre eux, les spécialistes Bang & Olufsen ajustent chaque haut-parleur individuellement pour créer un effet sonore 2D permettant de reproduire l'impression sonore de la salle d'écoute de référence dans le véhicule et ce, sans recourir à un algorithme de son surround.

 

Ensuite, les ingénieurs son de l'institut Fraunhofer règlent un à un les effets spatiaux sur chaque système audio de chaque véhicule. À l'aide d'un algorithme breveté, ils filtrent les informations spatiales des morceaux de musique puis les diffusent via les tweeters (enceintes) et les haut-parleurs surround, ce qui accentue l'impression d’immersion : un procédé que l’on appelle surmixage audio 3D.

« Notre mission est de faire en sorte que le plaisir d'écoute dans votre Audi soit meilleur que dans votre salon. »

Klaus Brummet

Plus de détails

Le son 3D

En apportant plus de relief à un morceau de musique, le son 3D est la garantie d’une immersion sonore incomparable. Le son spatial, à 360 degrés, provient d'une multitude de haut-parleurs répartis dans l'habitacle. Ainsi, l’auditeur est au plus près du son, quelle que soit sa place dans le véhicule ou sa distance par rapport aux haut-parleurs. Des directions précises peuvent être attribuées aux instruments et aux différentes voix. Cette technologie contraste avec le son stéréo, qui permet une diffusion depuis la gauche ou la droite, mais pas depuis le haut, l'arrière ou le bas.

L'objectif in fine de tous ces efforts est de créer une expérience sonore aussi immersive que possible, avec un son qui provient de toutes les directions et enveloppe l’auditeur afin de lui donner l'impression que l'habitacle est bien plus haut et spacieux qu'il ne l'est réellement. L'expérience sonore est donc au service de l’amplification de la sensation d'espace.


Klaus Brummet disparaît brièvement dans une pièce insonorisée et revient avec un appuie-tête incurvé, composé de deux haut-parleurs intégrés à l’arrière. Il explique : « Il s’agit d’un projet en pré-développement. Le son provient de l'arrière de l’appui-tête pour vous offrir une impression de légèreté. Il vous donne en quelque sorte la sensation que n'avez plus d'appuie-tête et que vous vous trouvez dans un espace ouvert. »

 

Ces haut-parleurs pourraient également retransmettre des appels ou des instructions de navigation, soit dans l’appuie-tête du conducteur soit dans celui du passager avant. Il s'agirait d’une première étape vers la création de zones audio individuelles, par siège et par occupant. Mais impossible de prédire quand ces zones audio individuelles verront le jour. M. Brummet s'en tient aux mots suivants : « Une nouvelle plateforme technologique telle que la PPE (Premium Platform Electric) ouvre souvent la voie à des innovations inédites. »

Audi Q8 e-tron

Vivez une révolution sonore en électrique

Avec son moteur silencieux, son système audio haut de gamme Bang & Olufsen avec son 3D (en option), l'Audi Q8 e-tron vous offre un plaisir d’écoute incomparable. Découvrez ce SUV entièrement électrique dans les moindres détails.

En savoir plus

Audi Q8 e-tron: Consommation électrique (cycle mixte*) en kWh/100 km: 24,4–20,1Émissions de CO₂ (cycle mixte*) en g/km: 0
Plages de consommation de carburant/électrique et émissions de CO₂ en fonction de l'équipement du véhicule sélectionné.
Seules les données de consommation et d'émissions conformes à la norme WLTP (et non NEDC) sont disponibles pour le véhicule.

Audi Q8 e-tron: Consommation électrique (cycle mixte*) en kWh/100 km: 24,4–20,1Émissions de CO₂ (cycle mixte*) en g/km: 0
Plages de consommation de carburant/électrique et émissions de CO₂ en fonction de l'équipement du véhicule sélectionné.
Seules les données de consommation et d'émissions conformes à la norme WLTP (et non NEDC) sont disponibles pour le véhicule.

Cela pourrait également vous intéresser

Your browser does not seem to be up to date. Maybe our website does not work optimally. Most browsers (but not MS Internet Explorer 11 & older) work fine.
We recommend you to update your web browser!
The latest version can ensure a good result anywhere on the internet.

Thank you very much for your visit.

Your Audi Team