• Accueil
  • Le design au service de la durabilité

Le design au service de la durabilité

La créatrice de mode britannique Stella McCartney a joué un rôle important dans le lancement de l'Audi e-tron GT quattro et de l'Audi RS e-tron GT. Il est temps de la rencontrer et d'écouter l'histoire de sa relation à la durabilité.

17.09.2021 Texte : Angus Frazer – Photo : Jules Esick – Film : Nadia Hallgren Temps de lecture : 6 min.

Audi e-tron GT quattro: Consommation énergie mixte*: 19,6–18,8 kWh/100km (NEDC); 21,8–19,9 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Audi RS e-tron GT: Consommation énergie mixte*: 20,2–19,3 kWh/100km (NEDC); 22,5–20,6 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Audi e-tron GT quattro: Consommation énergie mixte*: 19,6–18,8 kWh/100km (NEDC); 21,8–19,9 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Audi RS e-tron GT: Consommation énergie mixte*: 20,2–19,3 kWh/100km (NEDC); 22,5–20,6 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Stella McCartney

Le studio londonien de Stella McCartney est plein de trésors. Il regorge de somptueux tissus, de robes sublimes, de baskets fabuleuses, d'accessoires glamour et de sacs à main incontournables. On ose à peine toucher quoi que ce soit, de peur de ternir cette splendeur avec une tache, aussi minuscule soit-elle.

 

Bien sûr, Stella. McCartney a plus d'audace que nous. Elle se précipite pour faire quelques petits ajustements sur la robe, le sac à main et la coiffure de Dahan, la mannequin qui se trouve déjà devant l'appareil photo. Elle veille également à ce que Dahan se sente à l'aise pendant le shooting. En passant un peu de temps avec Stella McCartney, on se rend vite compte à quel point elle est impliquée dans tous les aspects de la maison de mode qui porte son nom. Et il ne s'agit pas seulement de s'assurer que le lancement de sa collection automne-hiver 2021 se déroule comme prévu.  Elle est pleinement engagée dans tous les processus et veille à ce que les deux piliers de sa vie et de son activité restent stables : la créativité et la durabilité. Elle confie avoir eu la chance d'avoir pu grandir avec de telles valeurs, car elles étaient d'une importance capitale pour ses très célèbres parents : Linda, photographe et militante pour la protection des animaux, et Sir Paul McCartney, musicien.

« 

La durabilité est essentielle pour attirer les jeunes créatifs dans une entreprise. »

Stella McCartney

« J'ai eu la chance de grandir dans une famille qui avait une grande conscience du monde qui l'entourait », se souvient-elle. « Nous avons beaucoup voyagé, et la créativité était partout autour de nous. J'ai grandi en tant que végétarienne au sein d'une ferme biologique. Mes parents ont choisi d'être en relation avec la nature et regardaient le monde sous un angle différent, à une époque où ce n'était pas du tout à la mode. » Bien qu'il s'agissait, sans aucun doute, d'une vie très privilégiée, peu de gens dans les années 1970 partageaient l'éthique de durabilité que nous avions dans la famille. « Quand j'étais enfant, j'étais parfois gênée », admet-elle. « Les gens se moquaient de moi ou réagissaient de manière très agressive, étaient en colère et sur la défensive. » Mais cette expérience a clairement renforcé sa conviction. Lorsqu'elle s'est lancée dans la carrière de créatrice de mode, elle était déterminée à respecter ces valeurs, même si la durabilité était un concept pratiquement inconnu dans le secteur à l'époque. « Je savais dès le début que je ne voulais pas trahir mes valeurs. Le fait de fabriquer des sacs et des chaussures en cuir ou de porter des manteaux en fourrure était tout simplement hors de question », déclare Stella McCartney. « Sur le plan éthique, cela aurait été totalement contraire à mes convictions. Et j'ai eu la chance de ne pas avoir à renoncer à ce qui est important pour moi, grâce à ma position privilégiée. »

Les mains de Stella McCartney touchent la structure d'un tissu.
Lorsque Stella McCartney a lancé sa maison de haute couture en 2001, il était quasiment impossible de se procurer des matériaux durables. Mais plusieurs années de collaboration étroite avec les fournisseurs ont permis de développer de nombreuses solutions.

Toutefois, la chance, une forte confiance en soi et le désir de préserver la planète pour les générations futures, ne sont pas suffisants. Un travail acharné, une attention méticuleuse aux détails et une passion pour la création de solutions alternatives sont également nécessaires pour faire progresser la durabilité dans l'industrie de la mode. Aujourd'hui, Stella McCartney considère toujours ces valeurs comme essentielles, afin de garder le cap et de garantir encore plus de progrès dans le futur « Nous avons fondé l'entreprise en 2001. À l'époque, le mot "durabilité" n'existait pas, et encore moins dans le secteur de la mode. Il a fallu du temps pour que les gens nous prennent au sérieux. Au début, dans chaque interview, les journalistes voulaient juste que je parle de mon père et de sa musique. Mais les choses ont changé, et maintenant la conversation porte beaucoup plus sur la durabilité. ».  Pour réussir à créer des articles de mode de luxe durables sans compromis, Stella McCartney a dû adhérer à l'adage « là où il n'y a pas de chemin, il faut s'en frayer un ». La grande difficulté était de trouver des matériaux durables avec lesquels travailler. Il n'y en avait tout simplement pas et personne ne semblait vouloir en produire.

« 

Pour assurer la durabilité, il faut garder un œil sur tout, en permanence. »

Stella McCartney

Stella McCartney

En 1995, Stella McCartney a été diplômée en design de mode à la Central Saint Martins University of the Arts de Londres. En utilisant des pratiques et des matériaux toujours nouveaux, optimisés et durables, elle souhaite contribuer à un monde meilleur pour tous. Son engagement permanent envers l'innovation et son œil pour les plus petits détails en font la candidate idéale pour travailler avec Audi. Stella McCartney a été activement impliquée dans la présentation de l'Audi e-tron GT quattro et de l'Audi RS e-tron GT, disponibles avec un équipement intérieur sans cuir animal, et a été ravie de pouvoir partager son message « Today for Tomorrow » (Aujourd'hui pour demain) avec un nouveau public.

Audi e-tron GT quattro: Consommation énergie mixte*: 19,6–18,8 kWh/100km (NEDC); 21,8–19,9 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Audi RS e-tron GT: Consommation énergie mixte*: 20,2–19,3 kWh/100km (NEDC); 22,5–20,6 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Audi e-tron GT quattro: Consommation énergie mixte*: 19,6–18,8 kWh/100km (NEDC); 21,8–19,9 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Audi RS e-tron GT: Consommation énergie mixte*: 20,2–19,3 kWh/100km (NEDC); 22,5–20,6 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

"Nous avons commencé à nous demander ce que donnerait le coton biologique dans un vêtement. Nous avons donc apporté de la fibre et du fil à l'une des meilleures usines d'Italie et avons demandé si nous pouvions avoir le même produit, mais fabriqué avec du fil biologique. Nous avons rencontré une grande résistance. Ils avaient l'impression que nous leur demandions de renoncer à la tradition de leur tissage, dont ils sont si fiers. Il nous a fallu vraiment persévérer avec nos fournisseurs, sinon nous n'aurions rien pu faire. Aujourd'hui, nous disposons d'un choix de matériaux beaucoup plus vaste.

 

Le plus impressionnant dans ces matériaux synthétiques qui remplacent le cuir et la fourrure, c'est à quel point leur qualité est convaincante. Si l'on ne disait pas aux gens qu'il s'agissait d'imitations, ils ne le croiraient pas. « Notre quête de progrès ne cesse jamais, car il n'est toujours pas facile de trouver la méthode adaptée pour chaque solution. Il m'a fallu des années pour développer mes faux cuirs de manière à pouvoir les draper pour faire des manteaux. Auparavant, je ne pouvais les 'utiliser que pour fabriquer des chaussures ou des sacs, pas.pour des pièces plus vastes. » Heureusement, plus la demande augmentait, plus les entreprises textiles se sont mises à relever le défi. Stella McCartney évoque avec passion certaines des grandes entreprises avec lesquelles elle a eu le privilège de travailler pour développer des solutions respectueuses des animaux, telles que des alternatives à la fourrure.

Une sélection de chaussures, de sacs et de vêtements.
Un contrôle rigoureux de la chaîne d'approvisionnement et de la gestion des forêts et des champs est essentiel pour créer des articles de mode de luxe durables. Aujourd'hui, les clients recherchent et font confiance à de tels articles.

Alors, près de 20 ans après la création de son entreprise de haute couture durable, le travail est-il terminé ? Loin de là, d'après Stella. McCartney. « Pour assurer la durabilité, il faut garder un œil sur tout, en permanence. Les choses évoluent sans cesse et il y a toujours de nouveaux défis à relever. Tant de choses peuvent mal tourner ! Nous dépendons de la nature. Que se passe-t-il en cas de pluie constante dans la région du monde où vous vous approvisionnez en coton biologique ? Que faire si les insectes détruisent la récolte parce que l'on ne peut pas utiliser de pesticides ? Que se passe-t-il si les fournisseurs ne réapprovisionnent pas les stocks de nutriments dans le sol ? Vous devez tout contrôler. » Pour être à l'avant-garde du progrès, il faut avoir les nerfs solides. Cependant, Stella McCartney pense que chaque industrie doit relever défi de la production durable, non seulement pour la planète, mais aussi dans son propre intérêt.

 

« La durabilité est essentielle pour attirer les jeunes créatifs dans une entreprise, que vous conceviez des vêtements ou, comme Audi, que vous construisiez de plus en plus de véhicules électriques. Il s'agit de leur avenir, et ils ne feront aucun compromis à ce sujet. Et c'est une bonne chose ! », résume-t-elle. « Pour moi, il n'y a rien de plus passionnant. Si l'on peut combiner créativité et durabilité,  on est toujours sur la bonne voie. »

Donnons du sens

Garniture de siège de l'Audi RS e-tron GT

Découvrez l'Audi RS e-tron GT dans votre pays

Conception et technologie innovantes : découvrez l'Audi RS e-tron GT.

Découvrir maintenant

Audi RS e-tron GT: Consommation énergie mixte*: 20,2–19,3 kWh/100km (NEDC); 22,5–20,6 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km

Audi RS e-tron GT: Consommation énergie mixte*: 20,2–19,3 kWh/100km (NEDC); 22,5–20,6 kWh/100km (WLTP)Émissions de CO₂ mixtes*: 0 g/km